Monique Tremblay Psychologue – la psychothérapie : efficace et reconnue

Des outils à votre service


La psychothérapie est une forme de traitement psychologique qui, au moyen de techniques bien précises, permet aux personnes aux prises avec des difficultés de changer leurs pensées, leurs émotions et leurs comportements de manière à réduire leur détresse et à résoudre leurs préoccupations afin d’avoir une vie plus satisfaisante.


Dans bien des cas, à la suite d’une psychothérapie, on repart avec des outils qui aident à faire face plus efficacement aux obstacles qui se présentent dans notre vie. Pour ceux et celles qui désirent résoudre un problème psychologique important, la psychothérapie s’avère un des moyens les plus efficaces et les plus reconnus, tant par la population en général que par la communauté scientifique.


La première étape d’une consultation : l’évaluation


Les consultations avec un psychologue commencent par une évaluation. Cette étape peut se comparer à une visite chez le médecin : ce dernier doit prendre le temps de faire tous les tests afin d’évaluer comment il peut aider la personne à guérir. Le médecin ne fait pas l’économie de cette étape puisqu’elle est cruciale pour la suite du traitement proposé


La première étape d’une consultation psychologique s’effectue généralement sur l’espace d’une à trois rencontres. L’évaluation vise à atteindre les objectifs suivants :

  • Préciser la nature de vos difficultés et les symptômes présents
  • Apprécier votre fonctionnement psychologique habituel
  • Poser des questions et recueillir les informations qui vous permettront de décider d’opter pour une psychothérapie ou une autre forme d’aide
  • Dégager une opinion professionnelle et déterminer l’approche préconisée pour traiter le problème, ses avantages et ses limites, ainsi que le cadre d’intervention et faire un choix éclairé du traitement et du thérapeute
  • Offrir des références de collègues ou d’autres professionnels spécialisés dans le traitement de la problématique identifiée
  • C’est aussi l’occasion pour vous d’évaluer la psychologue, de voir si vous vous sentez à l’aise avec elle et le mode de fonctionnement proposé


L’évaluation peut impliquer l’administration de questionnaires ou de tests psychologiques. Cette étape n’engage pas la psychologue à réaliser le traitement et elle ne vous engage pas non plus à recevoir un suivi. Finalement, c’est à vous qu’il revient de décider de la sorte de thérapie ou d’intervention qui vous convient le mieux.


Après l’évaluation, vous déciderez s’il est indiqué d’entreprendre une psychothérapie. Dans l’affirmative, vous discuterez des objectifs à poursuivre et des méthodes qui seront employées pour atteindre ces buts. La fréquence des rencontres est d’une ou deux séances par semaine. Bien sûr, les objectifs et les modalités de fonctionnement peuvent être revus en cours de thérapie pour tenir compte de l’évolution de votre situation.


L’évaluation d’un couple est-elle différente de celle faite pour un individu?


L’évaluation d’un couple s’effectue généralement en deux temps : on prévoit d’abord une double séance pour le couple, puis une ou deux rencontres individuelles. L’évaluation vise à cerner les problèmes, ainsi que l’évolution de ces problèmes, et à préciser les tentatives pour les résoudre.


L’évaluation du couple vise aussi à parler des éléments marquants de leur vie en couple : leur rencontre, leur attirance mutuelle, leur décision de vivre ensemble et d’avoir des enfants, etc. Il est également question de leur style de vie; notamment de la répartition de leur temps entre le travail, la famille et la vie sociale.


Nous nous intéressons aussi à leur vie sexuelle, à la satisfaction qu’elle leur apporte, de même qu’à son évolution au fil des ans. Enfin, nous traitons des engagements qu’ils ont pris, entre autres au sujet de leur fidélité sexuelle et amoureuse, de leurs ententes sur les aventures extraconjugales.


Durée, efficacité et limites de la psychothérapie


Modifier des comportements, des attitudes et des façons de penser n’est pas une chose facile. La durée et l’efficacité d’une psychothérapie dépendent de nombreux facteurs tels que la gravité des problèmes, la nature des objectifs visés, la motivation et les efforts fournis pour changer ainsi que le type de traitement proposé.


Dans la très grande majorité des cas, vous ne pourrez pas atteindre vos objectifs en quelques entrevues. Rappelez-vous cependant que vous pouvez en tout temps cesser le traitement. On met généralement fin à la psychothérapie quand les objectifs personnels fixés sont atteints.


Psychologie et expertise légale – l’incompatibilité


Un psychologue doit éviter toute situation le mettant en conflit de rôle. Les rôles de psychothérapeute et d’expert légal sont incompatibles. Il est important de noter que je ne fais pas d’expertise légale. Les programmes d’aide aux employés interdisent de faire de l’expertise légale.


Je ne traite pas toutes les difficultés non plus : il peut arriver que mon rôle soit de vous référer à un autre psychologue mieux préparé pour traiter certains problèmes.


Médication


La psychothérapie ne remplace pas la médication prescrite par le médecin. Une relation de collaboration pourra être établie avec le médecin afin de coordonner les deux traitements. La psychothérapie n’est pas une démarche où le psychologue prend des décisions concernant vos difficultés. La psychothérapie vise plutôt à vous aider à comprendre les conditions contribuant à l’apparition et au maintien des problèmes présentés et à trouver des façons de vivre plus satisfaisantes.


La psychothérapie comporte-t-elle des risques?


La psychothérapie constitue parfois une démarche douloureuse. Certaines personnes peuvent éprouver des sentiments d’inconfort ou de malaise lorsqu’elles parlent de leurs difficultés actuelles ou passées. D’autres personnes estiment qu’il s’agit là d’une démarche utile pour exprimer certaines de leurs émotions, pour recueillir de précieuses informations sur eux-mêmes et pour changer leur comportement ou leur attitude.


Si les sentiments d’inconfort ou de malaise deviennent intolérables, vous êtes invité à en discuter avec la psychologue. Malgré tous les efforts déployés de part et d’autre, la psychothérapie peut s’avérer inefficace ou même nuisible. Il faut se rappeler que tout traitement, si judicieux soit-il, ne peut pas garantir des résultats positifs.


Quels sont les types de psychothérapies?


Il existe diverses orientations théoriques en psychothérapie. Les quatre principales approches sont les suivantes:

  • Psychodynamique / analytique
  • Cognitive / comportementale
  • Existentielle / humaniste
  • Systémique / interactionnelle


L’approche psychodynamique


Je pratique les deux premières. Ma formation primaire est l’approche psychodynamique : cette approche vise à élargir le champ de conscience de la personne. Selon cette approche, le problème psychologique se développe quand une personne agit sans être consciente de ses motivations, de ses émotions, de ses modèles internes de relation. En prenant conscience des conflits internes, on peut mieux se comprendre et ainsi accroître sa liberté d’agir et de penser.


L’approche cognitive


Dans ma deuxième approche, l’approche cognitive, il est préconisé que les pensées et les attitudes sont des réponses acquises. Le but du traitement est alors d’en développer de nouvelles plus constructives. Il s’agit alors d’aider à prendre conscience de ses pensées et attitudes et à les remplacer par des façons plus adaptées de composer avec les difficultés. Le choix d’une approche dépend des problèmes posés et des buts que vous poursuivez.


L’hypnose-thérapeutique


Si la personne le demande, je pratique l’hypnose thérapeutique. Cette technique vise à venir en aide à des adultes ou des enfants aux prises avec des problèmes variés, notamment l’énurésie (pipi au lit!), la dépendance aux drogues ou à l’alcool et à l’alimentation. Cette approche nécessite une évaluation complète préalable (voir plus haut l’étape d’évaluation). J’invite la personne qui désire consulter en hypnose à visiter les sites suivants :

Tous droits réservés Monique Tremblay Psychologue 2019 - Mention légale
Création de

Mention legale